Les longues
Les courtes
Pour ados
Pour enfants
Les recueils
Les Edités
Les traductions
Son Cinéma - Extraits

Le bureau d’un petit producteur de cinéma.

A cour, un bureau et un fauteuil. Le bureau peut être encombré de dossiers, papiers, téléphones… A jardin, deux chaises simples. Le bureau contraste avec le reste dénudé de la pièce.

Au mur peuvent être accrochés quelques affiches de films célèbres.

 

Le producteur est à son bureau.

 

La secrétaire entre où, si on n’a personne, elle peut parler dans l’interphone, être une voix enregistrée.

 

Secrétaire : Monsieur…

 

Producteur : Oui ?

 

Secrétaire : Monsieur Virandolin pour vous.

 

Producteur : Le père ?

 

Secrétaire : Non, le fils…

 

Producteur : Ah. Euh… Bon, dîtes-lui…

 

Si la secrétaire n’est pas une voix enregistrée, elle regarde par la porte pendant l’hésitation du producteur.

 

Secrétaire : Il arrive monsieur…

 

Producteur : Non !

 

Secrétaire : Si…

 

Le fils entre. La communication . Dès qu’il le voit entrer, le producteur se sent désespéré : ce n’est pas la première fois qu’une telle scène se passe…

 

Producteur : Non !

 

Fils : Si !

 

Producteur : Ah ! Non ! Ah ! Non !

 

Fils : Ah ! Si ! Ah ! Si !

 

Producteur : Non, non, non, non, non !

 

Fils : Si, si, si !

 

Producteur : Noooooooon !

 

Fils : Siiiiiiiii !

 

Producteur : Ah ! Non ! Ah ! Non !

 

Fils : Ah ! Si ! Ah ! Si !

 

Un temps où le fils a un large sourire. Le producteur le regarde, navré, soupire, fait des allées et venues dans la pièce, puis cède.

 

Producteur : Quoi encore ?

 

Fils : J’ai une idée !

 

Producteur : Non !

 

Fils : Si !

 

Producteur : Non, non !

 

Fils : Si, si !

 

Producteur : Ah ! Non !

 

Fils : Eh ! Si !

 

Producteur : Ah ! Non ! Ah ! Non ! Ah ! Non !

 

Fils : Si, si, si !

 

De nouveau, le fils s’arrête avec un grand sourire, le producteur soupire, regardant un peu partout pour se calmer, se ressaisir. Quand enfin il y parvient :

 

Producteur : Bon. Quoi ?

 

Le fils sort un instant et fait entrer l’acteur et l’actrice.

 

Fils : Asseyez-vous là…

 

Producteur : Qu’est-ce que c’est encore ?

 

Fils : C’est pour tout à l’heure…

 

A : Bonjour…

 

Producteur : Bonjour.

 

B : Bonjour.

 

Producteur : Oui, bonjour.

 

Le fils s’arrête encore une fois avec un grand sourire. Plus rapidement, cette fois, le producteur se lance.

 

Producteur : Bon, alors quoi ?

 

Fils : Alors voilà. J’ai une super idée de film.

 

Producteur : J’avais compris.

 

Fils : Mais cette fois, elle est vraiment bonne !

 

Producteur : Espérons-le…

 

A : Oui, oui, il nous a raconté…

 

B : C’est très conceptuel…

 

Producteur : Toutes ses idées ont toujours été très conceptuelles. Trop conceptuelles.

 

Fils : Oui, mais cette fois, ça va marcher du tonnerre !

 

Producteur : Espérons…

 

A : Il n’y a aucun risque !

 

B : C’est fait pour marcher !

 

Fils : De toute façon, c’est papa qui finance…

 

Producteur : Heureusement…

 

Le fils s’arrête pour sourire.

 

Producteur : Oui, bon, alors, cette idée !

 

Fils : Alors voilà. Je te fais le résumé, hein, je te passe les dialogues…

 

Producteur : J’aime autant, oui…

 

A : Pourtant, les dialogues sont très bons…

 

B : On vous montrera tout à l’heure…

 

Fils : Alors le film commence, on voit un plateau de tournage. Au fond, des pieds avec des projos dessus. Sur le côté, une table, avec des tasses de café, quelques feuilles, des miettes… On comprend qu’ils viennent de prendre le petit-déjeuner, c’est le matin. On voit la caméra. Juste à côté, le fauteuil du réalisateur, avec son script par terre et les moniteurs juste devant. Il y a aussi un petit pliant à côté de son fauteuil. On comprend tout de suite que c’est pour la scripte. Par terre…

 

Producteur : Oui, bon, au fait ! Ce n’est pas un résumé, ça !

 

Fils : Mais c’est important !

 

A : Oui, on sent tout de suite le réalisme, on est pris dans l’histoire !

 

B : C’est grâce à tous ces détails que le film sera réussi !

 

Producteur : D’accord, mais si tu me résumes ton idée comme ça, ça va nous prendre toute la semaine ! Contente-toi de l’action ! Qu’est-ce qu’il se passe sur ce plateau ?

 

Fils : Ok…

 

A : C’est dommage, je trouvais que ça plantait bien le décor…

 

B : On était tout de suite dans l’ambiance…

 

Fils : Et encore, je lui avais pas parlé du petit mégaphone pour dire « Moteur » !

 

A : J’aimais bien ce passage…

 

B : Oui, c’était le déclic…

 

Producteur : S’il te plaît, les faits ! Qu’est-ce qui se passe sur ce plateau !

 

Fils : Ok. Alors en fait, c’est un tournage !

 

Un temps. Le fils sourit, l’acteur et l’actrice opinent de la tête. Le producteur prend une profonde inspiration. Il sait que ça va encore durer longtemps et qu’il doit déjà se calmer…


Comme ce n'est pas agréable de lire des kilomètres de pages sur internet, vous pouvez télécharger le début en cliquant ICI


Date de création : 28/10/2008 ~ 19:29
Dernière modification : 28/10/2008 ~ 19:29
Catégorie : Son Cinéma
Page lue 1562 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Prochaines représentations

Bienvenue sur Amatheus !

Ce blog n'est plus mis à jour.

Pour continuer à suivre la vie de mes pièces, les nouveautés, les photos et tout un tas de choses merveilleuses, rendez-vous sur :

ericbeauvillain.free.fr


 

 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

W3C CSS Meric Skins © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^