Les longues
Les courtes
Pour ados
Pour enfants
Les recueils
Les Edités
Les traductions
Le Gaffeur Béni - Extrait

A. Le gaffeur

Benjamin arrive, attend un peu. Quelques secondes après, Adeline arrive, soucieuse.

Benjamin : Alors ? Ça va mieux ?

Adeline : Hein ?

Benjamin : T’étais malade, hier…

Adeline : Ah ! Oui, oui, ça va mieux…

Benjamin : On ne dirait pas…

Adeline : Si, ça va. Je suis inquiète à cause de Thibaut. Je ne l’ai pas vu hier…

Benjamin : Ah ? Au fait, à propos de Thibaut… Comme tu étais malade, hier, je lui ai dit que tu ne viendrais pas.

Adeline : Quoi !? Tu as dit quoi ?!

Benjamin : Ben que tu ne viendrais pas au rendez-vous…

Adeline : T’as pas fait ça !

Benjamin : Ben si…

Adeline : Mais c’était la chance de ma vie ! Le rendez-vous du siècle ! Toute ma vie est fichue à cause de toi ! Comment tu as pu dire ça !

Benjamin : Ben… Tu étais malade… J’ai pensé que tu ne viendrais pas…

Adeline : Mais j’étais là ! Je suis venue exprès ! J’ai attendu une heure dans le froid ! Je comprends pourquoi il n’est pas venu !

Benjamin : Oui… Ihi… C’est rigolo…

Adeline : Rigolo ?! Tu me le payeras !

Adeline sort, furieuse.

Benjamin : Ben si, quand même… C’est rigolo… Moi, je trouve ça rigolo…

Séverine arrive.

Séverine : J’en ai marre de la prof de français !

Benjamin : Tout le monde en a marre…

Séverine : Elle vient de me coller quatre heures !

Benjamin : Ah ! Ben oui, si tu ne fais pas ce qu’elle veut…

Séverine : Mais ce n’est pas de ma faute ! Je n’ai pas rendu une fiche de lecture…

Benjamin : Si tu ne l’as pas rendue, c’est un peu de ta faute quand même…

Séverine : Mais non ! C’est parce que j’ai prêté le livre que je devais lire et on ne me l’a pas rendu !

Benjamin : Fallait le redemander… Tu l’as prêté à qui ?

Séverine : Je ne sais plus, malin, sinon je l’aurais récupéré…

Benjamin : Et c’était quoi ?

Séverine : Un livre nul… La malédiction des Chaussettes Roses

Benjamin : Oh ! C’est moi qui l’ai !

Séverine : J’ai pas compris, là…

Benjamin : C’est rigolo, ça !

Séverine : C’est toi qui a mon livre !? C’est à cause de toi que j’ai eu quatre heures de colle !?

Benjamin : Ben oui… Ihi… Allez, fais pas la tête, c’est juste quatre heures…

Séverine : C’est toi qui devrais aller en colle à ma place !

Benjamin : Ben non, hein ! Tu pouvais me le redemander…

Séverine : Mais je ne savais pas que c’était toi !

Benjamin : Tu n’avais qu’à le racheter…

Séverine : C’est ce que j’ai fait ! Et tu devrais me le repayer !

Benjamin : Ça va pas, non ? Elle est folle, elle !

Séverine : Maintenant, je vais devoir le lire en vitesse !

Benjamin : Ben c’est ça, vas-y, lis-le, ça t’occupera…

Benjamin s’en va en disant :

Benjamin : Que je le repaye ?! Non, mais franchement…

Séverine : Alors, lui ! Il ne perd rien pour attendre… Mais d’abord, lire ce truc…

Séverine s’installe dans un petit coin en avant-scène pour ne pas prendre trop de place et commence à lire son livre. L’histoire qu’elle lit va se dérouler à côté d’elle, comme si nous suivions nous aussi l’histoire – si vous en avez la possibilité, changez l’éclairage pour bien faire comprendre qu’il s’agit d’une scène imaginaire :

B. Les chaussettes

1. Maude et Julia croisent Vanessa qui n’a pas l’air bien, l’air perdue, dans le vague.

Maude : Regarde ! C’est Vanessa…

Julia : Salut, Vanessa ! Tu viens avec nous au ciné ?

Vanessa : Vous… Vous êtes qui, vous ?

Maude : Comment ça, on est qui ?

Julia : On est tes meilleures amies !

Vanessa : Je… Je ne vous ai jamais vues !

Maude : Mais enfin ! Tu ne te souviens pas ? En classe, notre club, les week-ends chez toi…

Julia : On est même parties en vacances ensemble !

Vanessa : Non… Je ne vous connais pas.

Maude : Regarde !

Julia : Quoi ?

Maude : Ses chaussettes ! Elle a des chaussettes roses !

Julia : La malédiction !

Vanessa : De quoi vous parlez ? Vous me faîtes peur !

Maude : La malédiction des chaussettes roses ! Elle s’est abattue sur la ville !

Julia : Ceux qui en portent perdent la mémoire !

Vanessa : Je ne me souviens pas d’avoir entendu parler de ça…

Maude : Et après, elles se transforment en monstre !

Julia : Tu vas devenir un monstre !

Vanessa : Vous racontez n’importe quoi ! C’est pas vrai ! Vous voulez me faire peur ! Je ne vous connais pas ! Vous ne pouvez pas être mes amies !

Vanessa a comme un relent de transformation.

Maude : la transformation commence !

Julia : Il faut faire quelque chose !

Vanessa a une nouvelle crispation..

Maude : Enlève-lui ses chaussettes !

Julia : Berk ! T’es folle ? C’est pas propre…

Vanessa a un nouveau mouvement de transformation.

Maude : Il faut lui arroser les pieds d’eau de javel !

Julia : Oui ! Ça va faire partir la malédiction !

Vanessa prend peur et recule.

Vanessa : Non ! Non ! Ne me touchez pas !

Maude : On veut t’aider ! Reviens !

Julia : On veut juste t’enlever ta malédiction, c’est pour ton bien !

Vanessa s’enfuit.

Maude : Attend !

Maude et Julia poursuivent Vanessa et sortent à leur tour.

2. Véronique et Rémi entrent.

Véronique : Au travail !

Rémi : Finie la pause…

Véronique et Rémi se mettent en place pour leur travail à la chaîne. Après un temps de mouvements répétitifs et esthétiques, ils se mettent à parler.



Comme ce n'est pas agréable de lire des kilomètres de pages sur internet, vous pouvez télécharger le début en cliquant ICI


Date de création : 15/06/2007 ~ 16:15
Dernière modification : 15/06/2007 ~ 16:16
Catégorie : Le Gaffeur Béni
Page lue 1630 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Prochaines représentations

Bienvenue sur Amatheus !

Ce blog n'est plus mis à jour.

Pour continuer à suivre la vie de mes pièces, les nouveautés, les photos et tout un tas de choses merveilleuses, rendez-vous sur :

ericbeauvillain.free.fr


 

 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

W3C CSS Meric Skins © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^