Les longues
Les courtes
Pour ados
Pour enfants
Les recueils
Les Edités
Les traductions
Sister, Brother n' Cie - Extrait

0- Prologue

« Il » entre, s’installe dans un fauteuil, une chaise... On ne doit pas comprendre tout de suite qui « il » est ni ce qu’ « il » fait. « Il » est à l’écart dans le décor. La lumière, le décor, son jeu, quelque chose fait plus ou moins comprendre qu’« il » ne fait pas partie du lieu.

1- Publicité

Cette scène doit être dynamique, comme une pub pour jeunes, très chorégraphié ( il n’y a pas un mouvement fait par hasard, les gestes sont très précis ) et si certaines parties ( surtout le slogan : « Sister Brother n’ Cie, on va changer ta vie ! » et si possible « On est là ! » ) peuvent être chantées, c’est encore mieux.

A : Je suis sympa !

B : Je suis gentille !

C : Je suis câline !

D : Je suis cool !

E : Je suis délire !

A : Tu te feras pleins d’amis avec moi !

B : Pour toi, je serai une vraie famille !

C : Je calmerai tout ce qui te chagrine !

D : Ensemble, on aura plus jamais les boules !

E : Avec moi, t’arrêtera pas de rire !

Tous : On est là.

D : Ouais, on est là !

Tous : On est là pour toi.

C : Viens, on t’attends…

Tous : Et rien que pour toi !

A : Rien ne sera plus comme avant !

Tous : Sister-Brother n’ Cie !

E : Tu t’ennuies ? T’ose rien faire ? Tu crois que tu n’as jamais une bonne idée ? T’inquiète ! Je suis là et maintenant, ça va être du délire !

Tous : Sister-Brother !

D : T’es timide ? T’ose pas te montrer ? Tu sais pas swinguer ? Maintenant, ça va le faire ! Je vais te montrer tous les trucs cool !

Tous : Sister-Brother !

C : Tu crois qu’on ne t’aime pas ? Que tes parents ne te comprennent pas ? Que personne n’est là pour toi ? Moi, je suis là, tu pourras tout me dire…

Tous : Sister-Brother n’ Cie ! On est là !

B : Ouais, on est là !

Tous : On est là pour toi.

C : Viens, on t’attends…

Tous : Et rien que pour toi !

E : Rien ne sera plus comme avant !

Tous : Sister-Brother n’ Cie !

A : T’as peur des autres ? Tu n’oses pas les aborder ? Tu n’as pas d’amis ? Tout ça, c’est fini ! Avec moi, tout le monde va t’adorer !

Tous : Sister-Brother !

B : T’es tout seul ? Personne quand tu rentres de l’école ? Personne pour jouer avec toi les week-end ? Moi, je suis là, et je m’occuperai toujours de toi !

Tous : Sister-Brother n’ Cie ! On est là !

A : Je suis sympa ! Tu te feras pleins d’amis avec moi !

B : Je suis gentille ! Pour toi, je serai une vraie famille !

C : Je suis câline ! Je calmerai tout ce qui te chagrine !

D : Je suis cool !Ensemble, on aura plus jamais les boules !

E : Je suis délire ! Avec moi, t’arrêtera pas de rire !

Tous : Sister-Brother n’ Cie ! On est là !

B : Ouais, on est là !

Tous : On est là pour toi.

C : Viens, on t’attends…

Tous : Et rien que pour toi !

E : Rien ne sera plus comme avant !

Tous : Sister-Brother n’ Cie ! Sister-Brother n’ Cie ! Sister-Brother n’ Cie ! C’est le Paradis!

Noir – On entend une voix off dire « Sister-Brother n’ Cie est aussi sur Internet ! Consultez notre site pour trouver le magasin le plus proche de chez vous !

2- Le magasin

La vendeuse attend. Elle se fait les ongles, elle lit un magasine, bref, elle attend. La cliente arrive de la rue. Une autre porte donne dans le reste du magasin.

Il : Trop génial…

Cliente : Bonjour…

Vendeuse : Bonjour, bienvenue. Entrez, entrez, n’ayez pas peur…

Cliente : Merci…

Vendeuse : C’est la première fois que vous venez dans un magasin de Sister, Brother n’ Cie, ça se sent. Mais ne vous inquiétez pas, vous allez trouver votre bonheur ici.

Cliente : C’est… C’est vous la responsable ?

Vendeuse : Oui, pourquoi ? Un problème ?

Cliente : C’est que… Vous êtes jeune…

Vendeuse : Bien sûr ! Mais c’est légal. Tout est légal depuis que nous sommes entrés dans LA Démocratie… Et puis… Qui mieux qu’un adolescent peut comprendre un autre adolescent ? Un adulte ? Certainement pas… Même ceux qui se défendent su contraire ont oublié qu’ils avaient été jeunes un jour, on ne peut pas tricher là-dessus…

Cliente : Oui… Peut-être…

Vendeuse : Vous êtes donc à la recherche d’un frère ou d’une sœur ?

Cliente : Oui. J’en ai assez d’être seule, de m’ennuyer…

Vendeuse : Je comprends, mais tout d’abord, il faut penser aux formalités… Vous avez les papiers ?

Il : Ouh là là… Ah ! Ok…

Cliente : Oui, je les ai amenés… Tenez… La demande de jugement, les minutes de l’audience et le délibéré du jugement.

Vendeuse : Alors… Oui… Demande de sœur… Trop de solitude… Décision du juge d’accorder l’achat du sœur… Parfait.

Cliente : Vous comprenez, ça fait des années que je suis toute seule, les après-midi, les week-end… Même les soirs… Mes parents n’aiment pas les jeux de sociétés et on a qu’une télé, alors si c’est pour regarder les mêmes trucs qu’eux…

Vendeuse : Je comprends, je comprends… Mais… Euh… Avant tout… Vous avez un relevé bancaire récent du compte de vos parents ?

Cliente : Oui, je l’ai amené, tenez. Ça n’a pas été facile à avoir, vous savez… Ils m’en ont voulu pour… Pour la plainte… Mais c’est leur faute aussi, ils avaient qu’à me faire une sœur ou un frère…

Vendeuse : Bien sûr ! Ça, les parents, ça ne prend pas ses responsabilités et après, quand on les force, c’est pas content…

Cliente : Ils ont fait la tête pendant des semaines quand j’ai été au tribunal. Encore maintenant… Ça ne sera plus jamais comme avant, maintenant…

Vendeuse : Evidemment non. Mais puisqu’avant ce n’était pas bien, il n’y a rien à regretter. D’autant que désormais, ce sera mieux… Vous avez une idée de la sœur que vous aimeriez avoir ?

Cliente : Je voudrais… J’aimerais bien qu’on puisse discuter ensemble, de tout, de mes petits copains, du lycée, des profs…

Vendeuse : Oui…

Cliente : Et puis aussi qu’elle soit joyeuse, parce que j’en ai marre de me morfondre.

Vendeuse : Bien sûr…

Cliente : Qu’elle ait toujours quelque chose à me proposer pour qu’on ne s’ennuie pas.

Vendeuse : Oui…

Cliente : Et qu’elle m’apprenne à aller voir les autres, parce que comme j’ai grandi seule, avec seulement des amis de mes parents autour de moi, des amis sans enfants, je n’ai pas la facilité du contact, vous comprenez…

Vendeuse : Bien sûr. Mais alors là, vous me demandez la sœur parfaite…

Cliente : Ah… C’est un problème ?

Vendeuse : Oui et non. Vous savez, nous n’en sommes encore qu’au début… Il est facile d’implanter un caractère à nos… Nos adolescents. Mais plusieurs, ce n’est pas encore possible, bien que le projet soit en cours…

Cliente : Alors vous n’avez rien pour moi ?

Vendeuse : Si, si, si ! Ne vous inquiétez pas, on trouve toujours son bonheur chez Sister, Brother, vous allez voir !

3 – Présentation

La vendeuse va appuyer sur un bouton des boutons du boîtier qui se trouve sur son bureau.

Vendeuse : Je commande tous les modèles de présentation d’ici, c’est très pratique…

Il : Trop excellent…

Peu de temps après, C entre et se dirige vers la vendeuse.

C : Ça ne va pas ? Ne t’inquiète pas, je suis là…

Vendeuse : Mais pas moi ! Je vous le dis à chaque fois ! Elle !

 

C se dirige vers la cliente.

 

C : Ça ne va pas ? Ne t’inquiète pas, je suis là…

Cliente : Elle répète toujours la même chose ?

Vendeuse : Non, non, c’est un modèle de présentation…

C : Qu’est-ce qui t’arrive ? C’est les mecs ? Oh, tu sais, les mecs, quand ils sont adolescents, ils sont tous bêtes… Qu’est-ce qu’il t’a fait, celui-là ? Tu n’es pas toute seule, tu sais, je suis là… Raconte-moi. Je peux te comprendre, tu sais… Ce n’est rien, un chagrin… On l’oublie et on en parle plus… Moi, je ne te laisserais jamais, tu sais, je suis là pour toi…

Vendeuse : Qu’est-ce que vous en dîtes ?

Cliente : J’ai peur que ce soit un peu étouffant, à force…

C : Non, non, ne t’inquiète pas, je suis là, je prendrai soin de toi, je vais m’occuper de toi, on sera bien tou(te)s les deux…

Cliente : Vous voyez ce que je veux dire ?

Vendeuse : Je vois, je vois… Triste, hein... Attendez…

 

La vendeuse appuie sur un autre bouton et E arrive, se dirigeant immédiatement sur la vendeuse.

 

E : Salut ! Alors ? Tu sais pas quoi faire ?

Vendeuse : Pas moi, bon sang ! Je vous le dis sans arrêt ! Elle !

 

E se dirige vers la cliente.

 

E : Salut ! Alors ? Tu sais pas quoi faire ? T’inquiète ! On va se faire une petite partie de cartes, tu verras la règle, du délire ! Tiens ! Tu connais celle du chiot qui demande à son père : « Papa ! Mon vrai nom, c’est assis ou couché ? » Délire, non ? Tiens, viens, je vais te montrer un truc délire à faire avec une chaussure…

C : Il t’embête, c’est ça ? Tu peux me le dire, tu sais, je comprendrai…

E : Mais non, on délire ! Tu sais pourquoi les fées chinoises c’est les meilleures fées ?

C : Moi, je serai toujours là pour toi, je ne t’ennuierai jamais, ne t’inquiète pas…

Cliente ( ne sachant où donner de la tête ): Euh… Oui, mais… Euh…

Vendeuse : Bon, ça va bien !

 

C et E se taisent.



Comme ce n'est pas agréable de lire des kilomètres de pages sur internet, vous pouvez télécharger le début en cliquant ICI


Date de création : 12/06/2007 ~ 15:31
Dernière modification : 12/06/2007 ~ 15:44
Catégorie : Sister, Brother n' Cie
Page lue 1913 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Prochaines représentations

Bienvenue sur Amatheus !

Ce blog n'est plus mis à jour.

Pour continuer à suivre la vie de mes pièces, les nouveautés, les photos et tout un tas de choses merveilleuses, rendez-vous sur :

ericbeauvillain.free.fr


 

 
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

W3C CSS Meric Skins © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^